J’ai attrapé le virus Zalando.

Tout le monde connaît Zalando, géant de la vente de chaussures en ligne qui fait crier toutes les filles. Le site propose des milliards de ballerines, escarpins et autres bottes cavalières. Ce que l’on sait moins, c’est que le paradis des shoes addict a créé cette année sa propre marque de prêt-à-porter, Zalando Collection. J’avais été très emballée par le collection printemps/été mais n’avais pas eu le temps de vous en parler. Celle d’hiver est toute aussi prometteuse. Entouré d’une équipe de stylistes pointus, le site allemand a imaginé des looks tout aussi casual que chic, avec pour mot d’ordre le (faux) minimalisme, dans la lignée de marques telles que COS.  On fait une commande groupée?
_
ZALANDO 1

Sweat / Echarpe / Jupe / Bottine

__________

Motifs géométriques, coupes asymétriques, aplats de couleurs tranchées,… Less is More chez Zalando Collection. On retrouve le sweat gris sportwear pile dans la tendance, à associer à une jupe droite pour un look décontracté.

__________

ZALANDO 2Robe / Pochette / Bottine

__________

Achtung aux petits détails ! L’arrière des bottines sont en serpent, les robes goudronnées, les talons en plexiglass,… des modèles intemporelles et basiques oui, mais revisités!

__________ZALANDO 3Sac / Bottine / Manteau 

Publicités

Mon premier article pour Rue89 Strasbourg.

Il y a du changement dans l’air en ce mois de rentrée: je commence un nouveau cursus, déménage dans une autre ville et… reprend le blog tendance de Rue89 Strasbourg tenu jusqu’alors par Sarah! Orienté sur des sujets touchants la mode à Strasbourg, il me permettra de traiter des thèmes un peu plus « locaux ». Certains articles seront ainsi publiés parallèlement sur Aparté Mode puis ici, sur Style & Benefits. Ne vous inquiétez pas, il n’y aura pas d’oublié dans l’histoire, je continuerai à poster ici comme toujours :)

Voici mon tout premier poste publié début août, enjoy!

__________________

Les Galeries Lafayette profitent de la torpeur de l’été pour se refaire une beauté, étage après étage. Premier résultat : l’espace maroquinerie, qui a été inauguré il y a quelque semaines, révélant un véritable paradis du « it-bag ». A terme, les travaux devraient permettre d’importer à Strasbourg le concept parisien du luxe dans le luxe, qui fait le succès de la maison mère du boulevard Hausmann.

Les Galeries Lafayette fait partie de ces magasins où tout le monde est entré au moins une fois, que ce soit traîné par sa femme/mère/soeur ou attiré par la frénésie des fameux 3J. La décoration caractéristique blanc et rouge est un repère pour à peu près tout le monde. Mais ces derniers mois, même l’accro au shopping la plus avertie pouvait être perdue dans ces lieux familiers. Etage condamné, rayon déplacé, bruit de perceuse : les Galeries se sont transformées en chantier afin d’offrir un regain de modernité et toujours plus de luxe à sa fidèle clientèle.

800 millions d’euros en 5 ans

Strasbourg n’est pas la seule succursale concernée : la chaîne de grands magasins a décidé cette année d’investir 800 millions d’euros pour rénover ses 58 enseignes en cinq ans. L’idée ? Implanter en province le principe du « shop in shop » qui fait le succès du magasin du boulevard Haussmann à Paris. Les plus grandes marques comme Chanel, Louis Vuitton ou encore Yves Saint-Laurent y ouvrent de véritables petites boutiques à l’intérieur même des Galeries Lafayette. Du luxe dans du luxe, en somme.

Après plusieurs mois d’agitation, le nouveau visage de ce temple de la mode strasbourgeois est révélé (bien qu’une grande partie du magasin soit encore en travaux). La maroquinerie, les chaussures, les montres et la joaillerie sont les grands gagnants de ce remaniement, avec plus de visibilité et de diversité.

Marbre et lumières tamisées

Attention, choc brutal à prévoir lors de la première entrée dans ces « nouvelles » Galeries Lafayette ! Le design a été entièrement repensé de façon à mettre en valeur au maximum les sacs, véritables stars du rez-de-chaussée . Les néons blancs laissent place à une lumière tamisée, le parquet est remplacé par du marbre aux motifs géométriques et les murs arborent des teintes sombres. Chaque corner est disposé autours d’une rosace centrale imprimée sur le plafond, emblème des Galeries Lafayette, qui n’est pas sans rappeler la célèbre verrière boulevard Haussmann.

Moi qui poussais en toute insouciance il y a quelques temps la porte du magasin, j’ai tout d’abord été un peu perdue face à ce décor imposant puis curieuse de découvrir la multitude de sacs disposés sur les étagères. Sur le banc des nouveaux élèves on trouve Yves Saint Laurent, Céline, Balenciaga mais aussi Prada et Gucci.

Malgré un budget étudiant serré, je suis sensible aux belles choses et peut passer des heures à discuter avec mes amies des sacs et chaussures que je m’offrirai… un jour. Voici une petite sélection des modèles que j’ai pu admirer si souvent sur internet et qui sont maintenant présents à Strasbourg.

Galeries Lafayette sac 1

1. Yves Saint Laurent 2. Balenciaga 3. Céline 4. Prada

Non je n’ai pas ajouté de zéro: la plupart des sacs présents dépassent pour la plupart la barre des 1000€. La crise n’atteint pas le luxe ! Un choix frustrant ou invitant à la rêverie, chacun choisira son camp… Il reste cependant un espace « bon marché » où on retrouve les habitués du magasin comme Longchamp, Lancaster ou encore Lafayette Collection. Je vous ai concocté une autre sélection plus accessible, c’est bientôt la rentrée non?

Galeries Lafayette sac 2

1. Lafayette Collection 2. Mac Douglas 3. Lafayette Collection 4. Michael Kors

Avec encore plusieurs espaces à dévoiler, les Galeries Lafayette n’ont pas fini de nous étonner. A quoi ressemblera le nouveau rayon bagagerie? Que retrouvera-t-on au premier étage entre les maillots de bain et les chaussettes? Réponse très bientôt, avec toujours plus de luxe, d’excès et de cartes bancaires à dégainer.

Day after Day… #2

Quelques clichés pris ces derniers jours… le beau temps est de retour et les couleurs printanières aussi!

J’ai fait un aller-retour à l’hôpital de Vesoul il y a peu, rendre visite à quelqu’un qui m’est cher: c’est un bâtiment tout neuf construit en harmonie avec la nature et qui accueille des expositions tout au long de l’année. Un concept ingénieux: fini les chambres blanches et la monotonie des couloirs! J’ai été agréablement surprise par le modernisme du lieu.

Détail de l’hôpital de Vesoul.

Escalier de l’hôpital de Vesoul.

Confort food: raisons et cornflakes enrobés de Milka.

Un nouveau vernis Barry M Blue Moon rapporté d’Angleterre par ma maman.

Butin de Pâques.

Coucher de soleil entre les arbres.