SBTRKT live.

Derrière ces mystérieuses lettres SBTRKT (à prononcer « subtract ») se cache un musicien et DJ londonien, Aaron Jerome. Dans son premier album éponyme, il s’associe au chanteur Sampha pour mêler les genres entre Dubstep, R’n’B et House : une fusion envoûtante qui donne envie de s’évader autant que de bouger.

Samedi dernier, j’ai eu la chance d’assister à leur concert à la Laiterie à Strasbourg: comme à leur habitude, le duo portait leurs caractéristiques masques d’inspiration tribale et a su montrer une autre facette de leur album plus posée, entre sons électroniques, batterie et voix suave.

Publicités