Auvers au vert

La semaine dernière, j’ai eu la chance de partir le temps d’un week-end à Auvers-sur-Oise, à 30 km de Paris, ville connue pour ses impressionnistes et paysagistes qui aimaient y séjourner mais surtout car c’est ici que Van Gogh a vécu ses derniers jours.

Au fil des rues et des champs, Auvers dévoile son charme pittoresque, sa luminosité et sa douceur de vivre…une vraie bouffée d’air frais pour une citadine comme moi!

Passage obligé, l’Auberge Ravoux, dernier domicile de Van Gogh, est aujourd’hui un restaurant qui nous transporte tout droit au XIXe siècle, grâce à une cuisine de terroir généreuse et raffinée: terrine de canard au noisette sur son lit de lentilles, velouté de pois cassés, boeuf bourguignon, waterzooï de lotte, mousse au chocolat, crème brûlée à la rhubarbe,… j’ai eu du mal à refermer mon jeans au bout de 3 jours!

Auvers est un petit cocon où on se sent bien, où on mange bien, une vraie expérience sensorielle. Difficile de vous faire ressentir cette atmosphère par des mots mais je peux vous dire que le retour à la réalité n’a pas été facile!

Publicités

4 réflexions au sujet de « Auvers au vert »

  1. Je suis mère de trois enfants et j’habite près de Paris, est ce que tu crois que l’air d’Auvers pourrait convenir à un petit week end en famille ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s